Rénovation d'un
deux pièces à Poitiers

Guillaume

Défraîchi et encombré, cet appartement de deux pièces de 38 m​2 environ, destiné à la location, demandait à être remis au goût du jour. La minuscule cuisine de 4 m2 avait, en outre, besoin d’être optimisée pour devenir plus fonctionnelle. L’ensemble de la rénovation a été guidé par le goût de la propriétaire qui souhaitait traiter son bien dans le style « bohème ». 

Voici pièce à pièce nos aménagements

Le plan de l’appartement s’articule autour de ses deux pièces principales, c’est-à-dire le séjour et la chambre, qui sont quasiment symétriques entre elles. Lumineuses, elles possèdent un joli parquet en bois qui a été conservé. La pièce de vie, en revanche, ne disposait pas d’entrée ni d’espace repas à proprement parler. La chambre, quant à elle, était quelque peu surdimensionnée et sa surface demandait à être rééquilibrée. Pour corriger ces défauts, nous avons proposé d’employer la couleur pour délimiter et hiérarchiser les espaces. 

3D vue de coupe d'un appartement d'investissement locatif à Poitiers

Ainsi, dans le séjour, une grande arche peinte court de l’entrée jusqu’au mur opposé, créant une sorte d’encadrement à double fonction. D’une part, il permet de marquer l’entrée et, d’autre part, il définit le coin repas qui n’existait pas auparavant. Le mobilier renforce les fonctions dévolues à ces sous-espaces avec, côté entrée, des patères et un miroir et, côté repas, une petite table pour deux personnes de diamètre 60 cm et une chaise. Un banc fait le lien entre les deux espaces puisqu’il sert d’assise à la fois pour dîner et se déchausser. 

Dans la chambre, il a été nécessaire de « casser » visuellement le grand mur de la pièce afin de donner la sensation d’un espace moins grand et, là encore, de mieux délimiter les fonctions. Pour ce faire, nous avons proposé de diviser ce mur en deux par la peinture, créant une tête de lit d’un côté et une zone pour un bureau de l’autre. 

3d d'une chambre dans un investissement locatif à Poitiers

Dans la chambre comme dans le séjour, la couleur choisie, un ton terracotta, est volontairement contrastante et permet de créer l’ambiance « bohème » souhaitée par la cliente. Cet emploi de la peinture permet, enfin, de travailler l’espace à un coût plus économique que si l’on avait entrepris des travaux de cloisonnement et modifié le plan de l’appartement. 

 

Ces deux pièces, séjour et chambre, étaient auparavant séparées par une double porte. Afin de profiter au mieux de la luminosité naturelle de l’appartement tout en conservant une délimitation entre les espaces, cette double porte a été remplacée par deux portes coulissantes vitrées, posées en applique. Elles permettent de conserver l’intimité de la chambre mais offrent une plus grande transparence entre les pièces et mettent en valeur l’enfilade des deux hautes fenêtres du bien. Alors que la chambre est très grande, la cuisine de l’appartement, a contrario, est extrêmement réduite. Or, son ancien aménagement ne permettait pas de la mettre en valeur : électroménager en pose libre, meubles dépareillés, plan de travail quasiment absent. Il était donc nécessaire de l’optimiser et de la désencombrer

3D vue de haut d'une cuisine dans un investissement locatif à Poitiers

Pour ce faire, nous avons proposé une cuisine en L : un grand caisson de 2,20 m de haut dissimule désormais le réfrigérateur et propose trois tiroirs pour le rangement. Deux autres caissons intègrent un four, la plaque de cuisson et l’évier. Entre les deux, un plan de travail de près d’un mètre a été créé. Concernant les rangements hauts, des meubles standards auraient été trop profonds pour cette pièce étroite. Nous avons donc suggéré des étagères murales sans fixation apparente afin de gagner des rangements sans surcharger les murs.  

3d d'une salle de bains rénovée pour un investissement locatif

La dernière pièce de cet appartement poitevin, la salle de bain, n’a pas nécessité, elle, de modification importante. Son plan était tout à fait satisfaisant et l’implantation des sanitaires (baignoire, WC et meuble-vasque) a été conservée telle quelle. La machine à laver et le chauffe-eau ont simplement été déplacés dans le placard existant afin de désencombrer la pièce et de dégager l’accès à ce rangement. La principale intervention dans la salle de bain a été, en réalité, la décoration.

Le style « Bohème »

La propriétaire souhaitant un intérieur de style « bohème », l’ancienne faïence murale a été déposée et remplacée par des carreaux de travertin de 10×10 cm. Le travertin est une pierre qui correspond tout à fait à l’esprit des matériaux « bohèmes », bruts et naturels. Pour des raisons d’entretien et toujours dans cet esprit décoratif, le parquet de la salle de bain a été ôté et remplacé par un carrelage effet pierre de couleur beige. Le mobilier complète cette atmosphère avec un petit banc en bois brut et un meuble-vasque effet chêne.

 

Ces codes décoratifs, couleurs naturelles et matériaux bruts, sont repris dans le reste de l’appartement pour lui donner son unité. Le terracotta du séjour et de la chambre est complété par un ton sable. La cuisine, quant à elle, tranche avec ces couleurs grâce à ses façades vert d’eau, non moins douces et chaleureuses. Des touches de noir, apportées par les motifs ethniques d’un fauteuil, de coussins ou du tapis de style berbère, créent un contraste intéressant avec la douceur des couleurs terre. 

Concernant les matériaux, le bois se retrouve largement dans le mobilier ou encore les étagères de la cuisine. Le rotin, autre matériau phare de l’ambiance « bohème », est décliné à travers les sièges, le miroir ainsi que les luminaires, tandis que des décorations murales en macramé et le tapis apportent des touches de laine. 

3d d'un appartement pour un investissement immobilier

Le détail des poignées en cuir de la cuisine complète ces matériaux bruts. Enfin, la profusion de plantes suspendues ou en pots achève de donner le ton « bohème » à cet appartement en procurant la chaleur, le naturel et l’exotisme propres à ce style.

 

Pensez à… utiliser la couleur pour organiser les zones et les fonctions : à défaut de modifier le cloisonnement, arches, plafonds, têtes de lit et autres cubes peints peuvent être autant de moyens économiques de hiérarchiser, délimiter ou mettre en valeur les espaces. 

 

Cette rénovation vous a plu ? Pour découvrir d’autres projets réalisés par Immveo, c’est par ici et pour voir d’autres réalisations de Guillaume Steffanus, c’est par là.

Commentez, Partagez :