Acheter un bien immobilier
en payant cash ou à crédit ?

Découvrir Jean-Baptiste Demay, expert en investissement immobilier

Jean-Baptiste

Si vous disposez des fonds nécessaires, peut-être vous êtes vous déjà posé la question : vaut-il mieux acheter cash ou à crédit ?

La question est simple mais la réponse revêt à la fois une approche psychologique et financière. Afin d’apporter quelques éléments de réponse, nous considérons deux possibilités : l’achat immobilier destiné à la résidence principale et l’achat dans le cadre d’un investissement locatif. Mais avant cela, revenons sur quelques notions théroriques.

Qu’est-ce que l’effet de levier du crédit ?

C’est une technique utilisée pour accroître les profits mais attention, cela peut également amplifier les pertes.

Dans le contexte qui nous intéresse de l’investissement immobilier, il va s’agir d’emprunter une certaine somme pour financer l’achat d’un bien. Par exemple, emprunter 25 000 euros pour acheter un bien immobilier qui vaut 180 000 euros.

Bien entendu, nous rechercherons toujours un taux de rentabilité de l’actif supérieur au taux du crédit afin que l’effet de levier soit positif et donc amplificateur.

L’achat de la résidence principale :

Si vous n’êtes pas serein à l’idée de vous endetter pour des années et que vous pensez que les placements financiers sont réservés à des experts alors utilisez votre épargne et limitez votre endettement pour l’acquisition de votre résidence principale. Après tout, celle-ci constituera, sans mauvais jeu de mots, la pierre angulaire de votre stratégie patrimoniale.

Nous pouvons vous conseiller pour choisir votre bien, contactez-nous.

L’immobilier locatif :

Si, au contraire, vous souhaitez investir, votre approche financière est essentielle et doit être très offensive. Vous êtes un investisseur et vous devez mettre toutes les chances de votre côté en optimisant tous les paramètres de cet investissement pour mener à bien le développement de votre parc locatif.

Emprunter afin de bénéficier de l’effet de levier du crédit ouvre de réelles opportunités d’achat de biens dans l’ancien.

Et suivant l’option locative choisie, vous pourrez utiliser le dispositif simple et performant du déficit foncier (location nue) ou le LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) dans certaines limites de revenus locatifs ou vous pourrez effectuer une déduction de l’amortissement de votre bien.

Alors qu’en penser ? 

Chacun de nous est particulier, qu’on se sente plutôt acheteur ou investisseur. Il convient d’analyser notre situation personnelle ainsi que notre profil investisseur avant de se lancer. Il faut absolument être convaincu par votre projet et être confiant par rapport à vos emprunts précédents. Immveo vous propose de vous aider à faire le point et de vous accompagner dans votre projet d’investissement locatif

En attendant, on vous propose de méditer ce proverbe : Qui paie ses dettes s’enrichit …

Commentez, Partagez :